Actualités

 Retraite de rentrée

Du 2 au 6 septembre, 23 sulpiciens et candidats de la Province ont vécu la retraite annuelle proposée par le Conseil provincial. Comme depuis quelques années, nous étions accueillis à l’abbaye de La Pierre-Qui-Vire, dans le Morvan (diocèse de Sens-Auxerre) : cadre magnifique où la météo parfaite et la chaleur de a communauté monastique ont sans doute contribué à la qualité de ce temps fraternel, ce temps de « vie de famille » comme a pu le dire un candidat.

Ces derniers mois, plusieurs confrères sulpiciens de la Province ont publié diverses études, en France et en Afrique. Notamment :

  • BRAUNS Jean-Marie, PSS, L'initiation des chrétiens : de l'anthropologie à la théologie, Artège-Lethielleux, 2019, 513 p.
  • MUBAMBAR Pierre G., PSS, Les principes de la pensée et la question de l’ordre social dans la philosophie de Hume, Les Editions du Flamboyant, 2018, 557 p.

Les Supérieurs des trois Provinces de la Compagnie invités par le Supérieur général

Du 8 au 12 juillet, le Conseil général a tenu une de ses rencontres annuelles au séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux. Pendant deux jours, les Provinciaux de France, du Canada et des Etats-Unis ont participé à la rencontre du Conseil. C’est l’occasion de donner des nouvelles de nos Provinces et de réfléchir ensemble à des orientations ou des décisions importantes (même si seuls les membres du Conseil général votent si besoin).

Avenir du domaine de la Solitude 

 Le 9 juillet, une soirée exceptionnelle était organisée dans le cadre du Séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux. L’ancien domaine de La Solitude, proche du séminaire, a été cédé par bail pour une durée de 99 ans à la SEMADS (Société d’Economie Mixte de l’Arc de Seine), autrement dit à la Communauté de communes à laquelle appartient la ville d’Issy-les-Moulineaux.

Rencontre internationale des sulpiciens organisée par le Généralat de la Compagnie

Du 4 au 30 juillet, le Séminaire Saint-Sulpice à Issy-les-Moulineaux accueille l’édition 2019 du « Mois sulpicien ». 18 jeunes sulpiciens des 3 Provinces de la Compagnie vivent là l’ultime étape de leur formation sulpicienne initiale. Ils sont accompagnés par trois sulpiciens aînés venant de France (le P. Jean-Louis Rouiller), du Canada (le P. Argiro Restrepo) et des Etats-Unis (le P. Tony Pogorelc), ainsi que d’un groupe de 5 interprètes pour aider au multilinguisme…

La Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Eglise a lancé un appel à témoin. Toutes les victimes ou toutes les personnes témoins d’abus sexuels commis par des prêtres ou des religieux sont invitées à joindre la commission Sauvé. Nous invitons les victimes ou témoins d’abus sexuels commis par des prêtres ou des religieux à prendre contact avec l’équipe que la CIASE a mise en place, en partenariat avec la fédération France Victimes en s’appuyant sur des professionnels reconnus et en recrutant des personnels spécialement formés, disponibles 7 jours sur 7, de 9h à 21h.

 Nouvelles du chantier...

A la maison provinciale les travaux vont bon train. Nous sommes dans la phase la plus spectaculaire (et bruyante !) de l’opération. L’entreprise de Gros Œuvre perce et creuse… Elle perce de grands puits entre les étages, du rez-de-chaussée aux toitures, pour créer 1 cage d’escalier supplémentaire et 2 cages d’ascenseur (obligatoires pour pouvoir accueillir).

Bonne chance aux PP. Joseph Mungende, Joël Torsso & Simplice Passi Massamba !

Comme chaque année, la période est celle des examens et des diplômes… Parmi nos candidats, trois arrivent au terme des études de la licence canonique en théologie et soutiennent leur mémoire : les PP. Joël Torsoo (Togo) il y a quelques jours, Simplice Passi Massamba (Congo) dans quelques jours et Joseph Mungende (RDC) en septembre.

Célébration des funérailles du P. Courtois le mercredi 22 mai 2019

Ce 1er mai 2019, M. Christian Courtois, PSS, est brusquement décédé d’un arrêt cardiaque à Paris survenu « sur la voie publique » (sur le trottoir devant sa résidence avenue de Breteuil). De longues procédures liées à la médecine légale ont retardé la célébration des funérailles du P. Courtois.

 Douleur et espérance

Nous sommes terriblement tristes. Notre-Dame de Paris, notre cathédrale, a été ravagée ce lundi 15 avril 2019 par un terrible incendie alors que nous venions tout juste d’entrer dans la Semaine sainte. Les flammes ont ravagé l'édifice jusque tard dans la nuit de lundi à mardi. L'immense charpente en bois a été détruite, de même que la flèche qui s'est effondrée ainsi qu'une partie de la voûte.

 M. Jean-Baptiste BLONDEAU, PSS, est décédé à l’âge de 83 ans le 1er avril 2019 à Perpignan. Voici quelques éléments de sa vie et de son ministère :

 

Né le 12 août 1935 à Paris (14e), le Père Blondeau (titulaire des Palmes académiques) était originaire de Catalogne. Après son baccalauréat, il est entré au séminaire du diocèse de Perpignan, dans cette même ville d’abord, puis à Nîmes (1953-1962).

 Célébration de clôture

Le mardi 5 mars 2019, la 9ème Assemblée ordinaire de la Province de France a achevé et célébré la clôture de ses travaux. Tous les sulpiciens (membres et candidats) présents ans la région ont été invités à rejoindre le Séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux pour participer à cette célébration.

Le P. Jean-Marc Micas, réélu Supérieur provincial de France pour un second mandat [2019-2025]

La Province de France de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice tient son Assemblée régulière du 25 février au 5 mars 2019 au Séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux.

Je tiens à vous communiquer officiellement le résultat des élections qui se sont déroulées le mercredi 27 février pour constituer le nouveau Conseil provincial qui prendra ses fonctions le 1er juillet prochain.

 Du 25 février au 5 mars 2019, la Province de France de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice est réunie à Issy-les-Moulineaux en Assemblée provinciale (Chapitre provincial chez les religieux).

Organisée tous les 6 ans, cet événement solennel réunit 17 sulpiciens venant de toutes les régions qui composent la Province (France, Afrique, Asie). Ils ont pour mission d’« élire le Supérieur provincial et les consulteurs, traiter les affaires importantes qui touchent la Province et prendre les décisions nécessaires » (Art. 101 des Constitutions)

Comme annoncé dans un précédent article, la Maison générale et provinciale de France de la Compagnie fait peau neuve. Après la phase de « curage » (désamiantage et casse de l’intérieur des bâtiments), l’étape suivante est consacrée au sol, et même au sous-sol 75 pieux sont creusés dans la cour et sous certains bâtiments pour injecter du béton à une profondeur précise comprise entre 6 et 9 mètres de profondeur ! Les photos qui suivent montrent l'installation du chantier et la mise en position des machines de forage. 

Comme chaque année, Le Provincal de France a participé aux sessions de formation des formateurs organisées par la Province au moment de la rentrée des séminaires. Fin septembre pour commence, la session de Kinshasa (photo ci-dessous) a réuni 45 participants venus des diver séminaires du sud et du centre du pays.

Du dimanche 9 au jeudi 13 septembre, le Conseil du séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux faisait sa rentrée. Réuni chez les Bénédictines de Blaru (78), le conseil a accueilli un nouveau membre, le P. Xavier Schelcker, du diocèse de Nanterre, jusque-là curé de Meudon (92). Cette nomination (décidée par Mgr Michel Aupetit alors évêque de Nanterre), porte le nombre des membres du Conseil à 7: Le P. Emmanuel Goulard, supérieur (sulpicien), le P. Henri de La Hougue, adjoint (sulpicien), le P. Gilles François (Créteil), le P. Tryphon Bonga (sulpicien), le P. Jean-Marie Brauns (sulpicien), Mme Florence de Lacombe (Nanterre), nommée au Conseil depuis février 2018, et le P. Xavier Schelcker (Nanterre).

Elu en mars 2013, le Conseil provincial a reçu pour mission de réfléchir à l’avenir de ses maisons de la région parisienne avant de décider la moindre dépense de rénovation ou d’entretien lourd. Or l’état des bâtiments (essentiellement ceux de la rue du Regard à Paris, et de la Solitude à Issy-les-Moulineaux), entretenus normalement jusque-là, nécessitait de très lourds investissements de mise aux normes.